Zéro pointé

Deux matches pour deux défaites. Nos jeunes ont eu un weekend difficile.


Les juniors rencontraient les Caïmans du Mans, pour un match déterminant la première place de la poule.


Gros match défensif pour la première mi-temps. L'attaque des Pionniers est complètement muselée par la défense Mancelle, et son incroyable ligne défensive. Les tourangeaux limitent les turnovers mais ne parviennent pas à avancer.


De son côté, l'attaque des Caïmans profite de son temps de jeu pour inscrire 2 touchdown sur course extérieure.


Jusqu'à la mi-temps, la défense tourangelle conduite par son capitaine B. Duplessier garde la tête hors de l'eau et protège son enbut. Les locaux tentent le coup de pied à 3 points pour prendre le large. Mais Tours résiste.


Mi-temps 15-0 pour les Caïmans.

Les Pionniers doivent se ressaisir s'il veulent l'emporter.


Et comme à son habitude, la défense tient le choc et fait front. Les Manceaux n'avancent plus. L'attaque des Pionniers aussi peine à avancer et rend la balle à l'adversaire trop près de sa propre zone d'enbut.


Les Caïmans se retrouvent en 1ère et 1 yard à parcourir. La défense stoppe 1, puis 2 tentatives des locaux, et sur la troisième, le LB#51 Chaboisson et le CB #25 Adam provoquent le fumble. Le message est passé, l'attaque Mancelle ne marquera plus de la recontre.


Toujours 15-0 en fin de troisième quart, et c'est à ce moment que le OL#55 Mousset se blesse. Dur coup pour les Pionniers, qui doivent rattraper au score. L'attaque force la passe, de façon prévisible et la défense du Mans en profite pour intercepter 3 fois, dont deux fois pour le touchdown.


29-0, le match est plié.

Coup de sifflet final pour cette rencontre.

Félicitation aux Caïmans pour leur première place.


Les Pionniers ont encore un match à jouer, ce samedi face à la Horde de Cholet.



Dimanche, les cadets recoivent les Quarks de Villebond. Défaits 52/14 au match allé, les Pionniers devront jouer aussi bien que contre les Corsaires pour accrocher les Quarks.


Le match commence par un round d'observation, où les deux défenses bloquent les attaques. Puis les Quarks enclenchent la seconde et marquent un premier touchdown sur course (transformé à 2pts).


A l'instar des juniors, l'attaque des tourangeaux semble avoir du mal à produire, et compte sur sa défense pour tenir. Et elle fait mieux que tenir. L'escouade défensive, mené par le LB#1 Barlier, force une perte de balle et laisse l'attaque en bonne position. Premier bon drive de l'attaque, qui parvient à avancer en courses et en passes. Malheureusement, les Pionniers perdent eux aussi la balle sur une mauvaise transmission.


Le deuxième quart temps commence par un deuxième touchdown des Quarks sur passe. La défense des Pionniers oscille entre moments d'excellence et moments faiblard. Après une passe les mettant en très bonne position, les Quarks marquent une nouvelle fois sur course juste avant la mi-temps. 


Score Pionniers 0 - 20 Quarks.


Retour des vestiaires, avec l'envie de renverser la vapeur, les Pionniers cherchent la faille. Même schéma qu'au premier quart temps, les deux défenses bloquent les attaques. Mais une erreur, due à des plaqués manqués côté Pionniers, laisse filer le coureur Quarks marquer après une course de 40 yards.


Jusqu'à la fin du quart temps, la défense reste agressive, avec les percées du DL#44 Adam et les plaqués appuyés de Barlier et du CB#13 Levieuge.


Dernier quart temps, et à 0-26, il est toujours temps de sauver l'honneur.

Mais les Quarks ne lâchent pas le morceau et marquent de nouveau sur passe. Levieuge, revanchard, intercepte tout de même la transformation, mais sera trop court de 10 mètres pour ouvrir le score.


Les Pionniers s'enlisent, prennent de nouveau un touchdown, une perte de balle et un dernier touchown. Au total, 20 points en un quart temps !

Une interception des Quarks sonne le glas pour les locaux.


Score final Pionniers 0 - 46 Quarks.


Le résultat est rude mais les Pionniers savent qu'ils n'ont pas produit leur meilleur jeu.

Et ils devront le prouver lors de leur deux dernières rencontre, face au rival régional, les Chevaliers d'Orléans.



Rdv donc samedi à Tours, Stade de la Chambrerie, pour le derby régional Pionniers Chevaliers.

Coup d'envoi à 17h.

 

Corsaires vainqueurs par deux fois

Double rencontre face au Corsaires d'Evry le même weekend.

D'abord à Tours, pour les séniors qui comptaient accrocher le leader de la poule A. Un match physique, où le coureur #1 Jonathan JEAN-LOUIS a du s'improviser Quarterback.

La rencontre se soldera aussi par une défaite pour les Pionniers 7-32.
L'article est disponible sur : http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Sport/Autres-Sports/n/Contenus/Articles/2014/04/07/Un-scenario-attendu-1862104



Nos cadets eux, étaient en déplacement à Evry le dimanche
pour un match qui s'annonçait physique et très difficile.

Pourtant, dès les premières actions, la défense Pionniers donnait le ton, forçant les Corsaires au punt. Après quelques actions de course, une course au centre du QB#13 Adrien LEVIEUGE donne les premiers points du match à Tours.

Malheureusement, le retour de KickOff des Corsaires les ramène au niveau. 6/6. Le match a ensuite été très équilibré, avec un avantage à l'attaque et à la défense Pionniers, qui ont réussi à avancer le ballon jusqu'en redzone à plusieurs reprises et à provoquer et même récupérer de nombreux fumbles ; mais un dégagement Pionniers est de nouveau remonté en touchdown.

12/6, avantage Corsaires, qu'ils conserveront jusqu'à la mi-temps malgré une percé des Pionniers, arrêtés seulement par le temps au 1 yard de la zone d'enbut locale.

Retour des vestiaires, la Pionniers n'arrivent pas à concrétiser les action, et de nouveau, un dégagement se voit retourné par les Corsaires en touchdown, qui une fois de plus reprennent l'ascendant mental. La défense tourangelle tient toujours bon mais l'attaque subit un safety (porteur plaqué dans sa propre en-zone, 2pts).

La fin du match voit le faible effectif Pionniers accuser le coup, et la fatigue permet aux Corsaires de marquer leur premier touchdown d'attaque à la toute fin, cloturant un match très honorable pour l'équipe visiteuse.



Samedi prochain, les juniors se déplaceront au Mans, pour un match couperet. Le vainqueur de cette rencontre sera automatiquement premier de la poule, qualifiant automatiquement l'équipe en play-offs.
Le retour de blessure du CB #25 Camille Adam et du C #55 Gautier PASQUIER arrive a point nommé.

Les cadets feront enfin leur débuts à domicile, ce dimanche contre les Quarks. Ces derniers les avaient battu 52-14, privés de leur coach attaque. Cette fois ci, la donne sera différente.
Venez nombreux supporter notre équipe jeune.
 

Larges victoires ce weekend

Suite aux défaites de nos sections le weekend derniers, les Pionniers de Touraine voulaient regouter à la victoire.

   Après la victoire écrasant des séniors face aux chevaliers (article NR : http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Sport/Autres-Sports/n/Contenus/Articles/2014/03/31/Jean-Louis-montre-la-voie-1852280), les juniors affrontaient les jeunes joueurs de la Horde de Cholet à domicile.

   Sur le papier, Tours était favorite, La Horde ayant perdu largement ses derniers match contre Le Mans et Nantes. Mais même inexpérimenté, les Choletais ont eu  le courage de faire le déplacement pour tout simplement jouer au football.

   Lors de la première mi-temps, les Pionniers, connu pour leur défense, bloque l'attaque complète de la Horde, jouant beaucoup sur des jeux de course. Le capitaine défensif, LB#1 Benjamin Duplessier et toute son escouade, ont pu provoquer de nombreuses perte de terrain et de balle à l'équipe adverse.

   L'attaque, quand à elle a mis du temps avant de s'ajuster. 35-00 à la mi-temps, ce n'est pas ce qu'on pourrait appeler un ratage, mais le niveau de jeu proposé par les Pionniers n'était pas à la hauteur des attentes. Evidement, nous avons encore eu droit à un festival du coureur #22 Antonin Pion (3 td + 2 transfo), mais beaucoup de passes ont terminés non-attrapées, qui auraient été décisive dans un match avec un plus gros enjeu.

   Avant la mi-temps, la défense ne se relache pas, et le LB#51, "Polux" Chaboisson, se permet d'intercepter le ballon.


   Retour des vestaires, avec encore plus d'intensité pour les Pionniers, qui cette fois ci déroulent leurs jeux offensifs avec plus de rigeur. Les courses en débordement font des ravages, et le compteur s'affole #27 Clement, #5 Bussonnais, #23 Balhoud, #7 Duplessier M., #17 Pires, #32 Floch, #1 Duplessier B, chacun y va de son touchdown.
  
   La défense est toujours aussi ravageuse, à l'instar du #54 Malo Mahieu qui se permet d'intercepter le ballon. Les coaches font rapidement tourner les effectifs.

   La Horde n'est pas en reste, se bat jusqu'au bout et parvient à marquer lors des dernière phases de jeu.


Les Pionniers gagnent 84-7, ce match leur donnant un élan positif pour l'affrontement du 12 avril au Mans.


   Une belle rencontre que cette équipe de La Horde, qui n'est pas sans rappeler l'époque pas si lointaine, d'il y a 4 ou 5 ans, lorsque l'équipe juniors des Pionniers était toute jeune. Ils auront eu le mérite de s'être battu jusqu'au bout, sans relâche, comme des footballeur. Nous irons chez eux bientôt (19h avril) dans la même ambiance.




 

Dur weekend pour les Pionniers.

Petit retour sur les matches du samedi 22 mars.

Les juniors rencontraient les Caïmans du Mans, pour l'attribution de la première place de la poule.


Premier drive test pour l'attaque de Tours, qui est forcée de dégager le ballon après quelques jeux.
La défense tourangelle rentre sur le terrain et prouve aux visiteurs qu'elle est présente en forçant une perte de balle recouverte par Tours.

Même schéma pour l'attaque, forcée de redonner trop tôt le cuir à l'adversaire.
Les Caïmans en profitent pour marquer un premier touchdown grâce à une longue course de 50 yards en débordement (transformé 1pts).


Le deuxième quart-temps est similaire au premier, l'attaque de Tours réussit quelques courses, mais ne parvient pas à concrétiser.
Les visiteurs en profitent pour marquer un deuxième touchdown sur course (tranformé 1pts).

Les Pionniers sont en position dangereuse suite à un dégagement retourné trop près de leur zone d'enbut. Mais Tours prouve encore une fois que la défense peut être solide et provoque des plaquages pour perte et une perte de balle.

La mi-temps sur le point d'être sifflée, les visiteurs tentent le coup de pied à trois points pour creuser l'écart, mais le ballon est imprecis. Les Pionniers tentent le tout pour le tout avec un jeu renversé bien exécuté du receveur #80 L. Vigneron qui finit sur les 30 yards du Mans. Les visiteurs ne craquent pas et plaquent une dernière fois, laissant le score vierge pour Tours.

Mi-temps 00-14

Retour des vestiaires, les locaux jouent sur l'effet de surprise en réalisant d'emblée un onsidekick pour repartir directement en attaque.
Les Pionniers sont remontés et profitent d'une course de 20 yards du coureur #22 A.Pion.

Malheurement, ces efforts sont contrecarrés par un fumble en redzone récupéré par le Mans.
Ces derniers exécutent un long drive bien mené, et remontent petit à petit le terrain.
Ils concluent par une passe de 20 yards pour touchdown (transformé à 1pts).

Tours s'emmêle les pinceaux en attaque, est forcé à dégager, et le Mans sape le moral des locaux par un retour pour touchdown (transformé 2pts).

Dernier quart, et les Caïmans enfoncent le clou en retournant un deuxième dégagement pour touchdown (non transformé).
Les locaux ont une poussée d'orgueil et le coureur #27 D. Clément passe la deuxième et signe un touchdown de 60 yards (non-tranformé).

Le Mans mène un dernier drive et marque sur passe (non transformé).
Coup de sifflet final, 06 à 41.

Le Mans a été le plus fort ce jour là.
Les Pionniers les retrouveront dans un mois pour, on l'espère, un match avec plus de suspence.
Les juniors continueront leur parcours en recontrant les joueurs de la Horde de Cholet, dimanche 30 mars à Tours (14h).


Première pour les cadets.

Après 3 forfaits qui les ont privés de matches depuis le début de la saison (2 forfait des Kaisers et 1 des Pionniers contre les Corsaires), les jeunes pousses des Pionniers de Touraine allaient enfin rentrer sur un terrain.
Les adversaires du jour, les Quarks, ont de l'avance, et ont déjà joué 4 matches depuis le début de la saison.

Pour couronner le tout, un soucis d'organisation interne à du obliger le coach attaque T. Nicault d'enfiler le costume d'arbitre, laissant le soin aux coaches défensifs K. et M. Gillet d'appeler les jeux offensifs.

Et le début du match est compliqué. Les trois premiers drive d'attaque des Pionniers finnissent tous de la même façon. Trois pertes de balles, mettant les Quarks en position avantageuse et leur permettant de prendre une avance considérable sur Tours.

Le manque d'expérience de match est flagrant, les joueurs parraissent perdus sur le terrain, et les Quarks dominent 34-00 à la mi-temps.


Retour des vestaires, les Pionniers relèvent la tête.
Le cornerback #13 A.Levieuge intercepte et va marquer le premier touchdown de la saison.
La défense tient le choc et bloque les Quarks. L'attaque commence à avancer et à concrétiser les actions.

Le receveur #83 S.Giacomoni capte la passe de Levieuge et va marquer un touchdown (transformé à 2pts).

Fin du dernier quart, les Pionniers, dont la plupart des titulaires jouent des deux côtés du ballon, sont exténués. Et la défense prend les flots et encaisse de nouveau 3 touchdown consécutifs.

52-14 fin du match.

Une défaite certes, mais pleine d'enseignements.
Dans deux semaines, les cadets se déplaceront chez les Corsaires.
Cette fois ci, ils auront l'expérience d'un match pour prouver leur valeur.
 

Petit retour sur ce week-end


Ce week-end était l'ouverture de la saison pour les équipes seniors et cadets des Pionniers de Touraine.

Samedi soir, l'équipe seniors entamait son premier match de deuxième division face aux Spartiates d'Amiens, anciens pensionnaires de première division.

Le score est sans appel, 41 à 0 pour les locaux. Ce match test a au moins permis aux tourangeaux de connaître leurs lacunes et leurs points forts.

Les cadets, de leur côté, étaient sensés jouer ce dimanche contre les Kaisers de Fontainebleau. Malheureusement, ces derniers ont déclaré forfait au dernier moment.

Mais la saison ne fait que commencer. Week-end prochain, les Pionniers vous donnent rendez-vous à domicile ; tout d'abord samedi 17h, nos cadets joueront contre l'équipe solide des Corsaires d'Evry. Et dimanche, deuxième match pour l'équipe seniors. Les tourangeaux rencontreront nos voisins manceaux, les Caïmans. Une affiche prometteuse. 14h, terrain n°3 de la Chambrerie.
 

Un début en fanfare pour les Pionniers Juniors.


Première journée de championnat pour les Pionniers de Touraine, et ce sont les juniors qui ouvrent le bal.
Ils recevaient ce samedi l'équipe des Dockers de Nantes, un match récurant depuis l'existence des deux clubs.
Et c'est sous un vent froid et fort que le match se jouera.

Les Dockers gagnent le coin-toss et partiront les premiers en attaque.
De la course ; à gauche à droite, au centre. Les Dockers avancent rapidement. Ils arrivent à assurer les 1ère tentatives et se retrouvent bientôt dans les 30 yards des Pionniers.
Mais c'était sans compter sur la résistance défensive des locaux, qui stoppent net l'adversaire. Les Dockers tentent le coup de pied à 3 points, mais le vent est trop fort, et ils n'arrivent pas à marquer.

L'attaque des Pionniers entre alors sur le terrain. Comme pour leur adversaire, le drive n'est fait que de course. La ligne des Pionniers impose sont rythme et permet à ses coureurs d'avancer sur de longs gains à chaque jeu. Arrivés dans la red-zone (20 derniers yards avant la zone d'en-but) des Dockers, les locaux profitent d'une jolie feinte de transmission et le Quarterback #23 BALHOUD ira lui même chercher le touchdown, en effaçant le dernier défenseur (transfo 1pts par #33 BEAUVAIS).

Deux drives plus tard, les Dockers profitent d'une première perte de balle Pionniers pour s'approcher de la zone d'en-but tourangelle.
Un snap trop haut oblige le Quarterback Nantais à improviser, et lance une balle puissante mais osée, qui atterrit miraculeusement dans les main d'un receveur laissé seul, qui n'aura qu'à sprinter pour égaliser.


Début du second quart temps, les Dockers cherchent l'ouverture, mais la muraille Tourangelle les en empêche. Les Pionniers repartent en attaque et grâce à une longue course renversée du WR#88 VIGNERON, arrivent directement dans les 5 yards adverse. Et c'est le RB#22 PION qui redonne l'avantage à son équipe (transfo 1pts par #33 BEAUVAIS) sur une course en force.


Et c'est sur le score de 14 à 7 que les joueurs rentrent pour la mi-temps.


Reprise de la rencontre et les Pionniers ne tardent pas à aggraver le score sur une course plein centre du FB #1 COURTOIS. Tours se permet même de réussir une transformation à 2 pts (#22 PION), leur assurant une marge de manoeuvre.

Mais Nantes ne dit pas son dernier mot. Leur Quarterback cherche par tous les moyen à faire avancer son équipe. De bonne feintes avec ses coureurs lui permettent de gagner les yards lui même à la course. Les Pionniers contiennent malgré tout les visiteurs, le trio de linebaker MAHIEU/DUPLESSIER/CHABOISSON recadre rapidement le tir.

La défense Dockers prend également le pas sur l'attaque des Pionniers. Les arbitres commencent également à sifflet quelques fautes de placement et les locaux perdent trop souvent la balle (4 fois au total).

Dernier quart temps, les Pionniers aggravent le score sur un ultime touchown de l'insaisissable coureur PION (non transformé).
Dans un sursaut d'orgueil, les Dockers récupèrent le ballon dans le territoire Pionniers et tentent de nouveau un field goal (3pts) qui échouera.

Enfin, la défense Pionniers conclue le match en forçant une perte de balle côté Dockers.
Fin du match, 28/7.


Premier match positif pour les Pionniers. Les quelques erreurs faites pendant le match permettront aux coaches de corriger leurs joueurs.

Prochaine échéance pour les juniors, dans un mois, chez les Dockers cette fois-ci.
Les Nantais feront tout pour prouver leur valeur, dans un match qui se voudra palpitant.


Le weekend prochain, les séniors se déplaceront le Samedi à Amiens, promu D2 contre rétrogradé D1, de quoi bien prendre la température pour la saison.
Et les cadets recevront les Kaisers de Fontainebleau le dimanche à TOURS !


Scoreurs : Balhoud, Pion (x2 + transfo 2pts), Courtois et Beauvais (x2 transfo 1pts)
Quart temps    1    2    3     4  
Pionniers        7    7    8     6
Dockers          7    0    0     0
 

Les américains débarquent en France !

Quelques jours après l'arrivée de nos deux renforts américains, ces derniers ont voulu parler d'eux. Nous vous laissons les découvrir par le biais d'une petite interview.


                 hebergeur image                                         hebergeur image
A gauche : Jonathan Jean-Louis (RB/DB), à droite : Julian Harris (TE/LB)


Pionniers : bonjour, vous êtes maintenant officiellement Pionniers, pouvez-vous vous présenter brièvement ?

Jonathan : Mon nom est Jonathan Jean-Louis et j’ai 24 ans. J’aime profiter pleinement de la vie. J’aime essayer de nouvelles choses et accroître mes connaissances (mon savoir).

Julian : Salut les fans des Pionniers, mon nom est Julian “Da Kid” Harris. J’ai 26 ans et vient de Salinas en Californie du nord mais j’ai vécu plus récemment à Los Angeles. Je joue au football depuis que j’ai 10 ans. J’ai passé mes années universitaires aux postes de tight-end et de fullback pendant un an à l’université de San Diego puis 4 ans pour les San Jose State Spartans. Les 4 dernières années se sont déroulées entre les différents essais pour des équipes NFL et le coaching d’une équipe de football de lycée en enregistrant un record de 24-6 ! J’aime passer du temps à la plage, m’entraîner, sortir avec mes amis et ma famille, travailler avec des associations de jeunes, regarder des dessins animés, faire de la musique Hip-Hop et bien sûr jouer au football.


Pionniers : Il serait intéressant de savoir quelles sont vos meilleurs souvenirs en tant que joueurs ?

Jonathan : Les meilleurs souvenirs viennent de mes phases de préparation pour les saisons et l’esprit de camaraderie qui s’en est développé par la même occasion.

Julian : Durant ma carrière de joueur j'ai eu beaucoup de bonnes expériences et souvenirs. Ce qui me vient directement à l'esprit est d'être sorti premier de ma dernière année à De La Salle High School devant la plus large foule de toute l'histoire de la ville, ainsi que mes débuts pour le coach Jim Harbaugh (actuel head coach des San Franscisco 49ers) et enfin, une réception sur passe de 40 yards donnant la victoire du championnat aux Spartans.

hebergeur image
(Jonathan)


Pionniers : On peut cependant se poser la question suivante. Étiez-vous au courant que le football se jouait aussi en France, et en Europe ?

Jonathan : Tout à fait, je savais qu'on pratiquait le football en France et donc en Europe car un de mes amis a joué pour un club français la saison dernière.

Julian : J’étais au courant qu’on pratiquait le football à l’étranger grâce à la NFL Europe mais je ne pensais pas qu’il continuait à se développer malgré la fermeture de la ligue. J’ai vraiment été surpris d’apprendre que ce sport existait depuis plusieurs années sur le vieux continent.


Pionniers : Pourquoi avez-vous choisi cette équipe ? Pourriez-vous nous en dire un petit peu plus sur la manière dont le recrutement s’est passé ?

Jonathan : J’ai choisi cette équipe car l’administration semblait faire un bon travail et aussi grâce à l’esprit de compétitivité qui s’en dégageait. Le recrutement s’est passé très facilement, le responsable et le reste de l’équipe sont de nature très accueillante. Je suis sur que cette attitude bienveillante est quelque chose d’aussi “naturel que le pain en France”.

Julian : J’avais été en contact avec plusieurs équipes avant que Nicolas des Pionniers me contacte. Il a été très honnête, sympathique et m’est apparu comme une personne de confiance, je l’apprécie. J’ai toujours voulu passer du temps et visiter la France. C’était donc la parfaite opportunité. Ma mère est née et à grandi aux pays-bas et la plupart de ma famille y vit encore, donc le fait de n’être qu’à un trajet de train d’eux est parfait. Le chargé de recrutement et moi-même avons parlé par email pendant quelques semaines avant qu’il me propose officiellement un contrat pour jouer chez les Pionniers.


hebergeur image
(Julian)


Pionniers : Quels sont vos objectifs pour cette saison ?

Jonathan : Mes objectifs pour cette saison sont d’aider les joueurs autour de moi à devenir meilleur tout en améliorant mes propres compétences. Et bien sûr j’espère gagner le championnat.

Julian : Mon objectif pour cette saison est d’aider l’équipe à devenir la meilleure possible. Bien sur je veux gagner et aller en playoffs mais gagner n’est pas tout. Certaines personnes se concentrent trop sur la victoire et oublient que le football est un jeu et doit être amusant. Je veux simplement aider tout le monde ainsi que moi même à devenir meilleur tous les jours. Si nous pouvons être soudés sur et en dehors du terrain comme une équipe, je pense alors que la victoire viendra d’elle-même.


Pionniers : Et enfin, avez-vous quelque chose à ajouter ?

Jonathan : Pour terminer, j’attends avec impatience les aventures qui nous attendent avec mes coéquipiers et pouvoir découvrir la belle culture française.

Julian : Je suis impatient de passer mon séjour à Tours et de commencer la saison. Je suis excité à l’idée de jouer et de coacher ce beau jeu qu’est le football. Je voudrais remercier Nicolas Paloque et le président Guy Brante pour m’avoir donné l’opportunité de jouer pour cette bonne structure. Je suis d’autant plus impatient d’apprendre de tout le monde tout ce que je peux à propos de la ville et de sa culture. Si vous me voyez me balader en ville, n’hésitez pas à me dire bonjour !


Pionniers : Merci à vous deux, les gars.

 

Carton plein pour les Pionniers

Le weekend dernier aura vu deux affrontements entre Tours et Orléans.

Tout d'abord, samedi, les Cadets, en déplacement chez nos rivaux régionaux.


L'effectif Pionniers étant principalement composé de novices, et Orléans ayant eu de nombreux soucis de terrains depuis la rentrée, ce match de préparation était une aubaine pour connaitre le niveau de nos équipes.

Et comme toujours, ce sont les défenses qui ont pris le pas sur des attaques en manque d'ajustement.


Les Pionniers arrivent à progresser sur le terrain, mais des erreurs de positionnement les forcent à rendre la balle trop souvent à leur adversaire. Les Chevaliers répondent par des courses en débordement mais la défense Pionniers tient le choc et empêche les locaux d'avancer. Les Pionniers profitent d'une perte de balle Chevaliers et s'approchent dangereusement de la end-zone pour un touchdown malheureusement annulé (erreur d'alignement receveur).

La perte d'un des coureurs Tourangeaux (suite à un choc) rend l'attaque des Pionniers moins efficace. La terrible ligne défensive Orléanaise nous force à redonner le précieux ballon trop souvent. L'attaque des Chevaliers commence à avancer mais ne parvient pas à marquer.


Les Pionniers échouent par deux fois en red-zone adverse, laissant le score vierge jusqu'à la mi-temps.


De retour des vestiaires, les Pionniers oscillent toujours entre courses réussies et passes ratées et ne parviennent pas à concrétiser. Les Chevaliers profitent de trois coups d'éclat sur course pour marquer le premier touchdown du match (non-transformé).

Les Pionniers profitent à leur tour d'ouvertures dans la défense d'Orléans pour marquer grâce à une course en plein centre du Quarterback Adrien Levieuge (transformé à 2pts par Levieuge également).


En tête à la fin du 3ème quart temps, les Pionniers continuent de manger l'horloge en mettant la pression à l'adversaire. Les Tourangeaux échouent à aggraver le score et les Chevaliers tentent une dernière fois leur chance, mais ne parviennent pas à marquer.


Score final, 8-6 pour les Pionniers qui n'auront pas démérité.

Les deux équipes se retrouveront en saison régulière, donc ce n'est que partie remise.




Le dimanche, affrontement entre équipes juniors.


L'équipe des Pionniers, amputée de plusieurs titulaires suite au match contre Poitiers de la semaine précédente reçoit celle des Chevaliers d'Orléans.


A l'instar de la section cadet, les défenses musellent les attaques pendant la première mi-temps.

Pourtant, très rapidement, l'attaque Orléanaise à su mettre la pression aux locaux en s'approchant dangereusement de leur end-zone. C'était sans compter sur l'agressivité de la défense Tourangelle, qui provoque une perte de balle salvatrice.

Beaucoup de rounds d'observation donc entre ces deux équipes. 


Juste avant la mi-temps, les Chevaliers profitent d'un bon drive, mêlant course et quelques passes, pour marquer sur un jeu renversé (non-transformé).


0-6 Les joueurs rentrent au vestiaires.


Retour sur le terrain, et rien ne s'arrange pour les Pionniers qui voient deux titulaires se blesser. Et pourtant, la Tours reste solide. La défense, hargneuse, nargue sa propre attaque et marque les premiers points Tourangeaux de la rencontre suite à une nouvelle perte de balle Orléanaise (retour de fumble, #1 Théo Courtois).


6 à 6, tout est à refaire.

Les Pionniers profitent de leur élan positif, et parvienne finalement à s'échapper en envoyant le coureur Antonin Pion marquer (non-transformé).


Il reste 2 minutes à jouer, Orléans est en attaque. La tension est à son comble, et la défense Pionniers, malgré l'absence de ses joueurs clés, scelle le match.


Victoire de Tours, 12 à 6 !

Un derby régional à la hauteur des attentes.

On peut remercier la défense qui, encore une fois, a su faire parler la poudre et provoquer les turnovers indispensables à cette victoire.


Les Pionniers et les Chevaliers juniors ne se rencontreront pas en saison régulière (poules différentes), mais espèrent se retrouver lors des éliminatoires.

 

Premier match de pré-saison Pionniers Juniors

La jeune équipe junior des Dragons de Poitiers (15aine de joueurs) est venue en Touraine défier l'équipe des Pionniers de Touraine (27 joueurs).
Premier match de pré-saison pour la section, mais également premier match sur le nouveau terrain synthétique de la Chambrerie, devant un public de 80 personnes.

La première mi-temps est équilibrée, où la défense de chaque équipe a pris ses marques.
Après quelques rounds d'observation, les Pionniers sont les premiers à ouvrir le score sur une course du n°22, Antonin Pion (transformé à 2 pts).
Avant pause, les Dragons profitent d'une perte de balle des Pionniers pour marquer le seul touchdown du match (non transformé).

Score à la mi-temps : 8-6

La seconde période verra enfin le réveil de l'attaque des Pionniers.
L'attaque enchaine les bons jeux sur passe comme sur course. Les coureurs Pion, Beauvais et  Courtois verront l'enbut, touchdown tous transformés à deux points. La défense de son côté provoque perte de balle et perte de terrain pour les Poitevins submergés.
Enfin, Balhoud lance son premier touchdown de la saison avec une réception de Correia (non transformé).

Coup de sifflet final sur un score de 38/6. Les dragons n'ont pas démérité, ils ont su contenir l'équipe rodée des Pionniers en première période. L'expérience du jeu a fait la différence.

Prochaines échéances, premier match pour notre section Cadet à Orléans samedi 14/12 et deuxième match de préparation pour les Juniors contre Orléans, toujours au terrain numéro 3 de la Chambrerie. Coup d'envoi 14h.
 

© Pionniers de Touraine